Devriez-vous faire courir votre chien?

Devriez-vous faire courir votre chien?

Vous pouvez faire le bonheur de votre chien en l'emmenant courir avec vous, et il peut même être votre source de motivation lorsque vous retardez le moment d'enfiler vos chaussures de course.

Avant de commencer votre course, prenez compte des facteurs suivants pour vous assurer que ses pattes et son endurance conviennent à votre entraînement.

Les voici:

 

La taille

 

Les chiens aux pattes et au museau courts ont souvent de la difficulté à parcourir de longues distances, mais vous pouvez toujours les amener faire une courte séance de jogging à un rythme contrôlé. La course peut aussi être une activité difficile pour les chiens en surpoids; alors, si vous croyez que votre chien est trop gras, consultez votre vétérinaire.

 

L'âge

 

Si vous avez un chiot, attendez qu'il ait reçu tous les vaccins de sa première année de vie afin qu'il soit protégé de l'environnement. N'oubliez pas que les entraînements des chiots doivent être séparés par des intervalles et des pauses pour qu'ils puissent développer leur endurance et laisser leurs muscles et articulations récupérer. Les périodes de jeu des jeunes chiens sont soudaines et intenses, et tout est une source d'amusement à leurs yeux. Bien qu'on puisse les laisser courir un peu, les longues courses ne sont pas recommandées, car leurs os encore en développement sont fragiles.

Si votre chien est plus âgé, assurez-vous qu'il a du plaisir à courir avec vous et qu'il ne présente aucun signe de fatigue.

 

Le dressage

 

Vous devez pouvoir promener votre chien en laisse avant de le laisser courir. Prenez le temps de lui apprendre à se mettre au pied et à rester calme lorsque vous le tenez en laisse. Pour commencer, courez lentement et faites des arrêts fréquents.

N'oubliez pas de consulter votre vétérinaire avant d'aller courir avec votre chien, peu importe son âge.

 

Conseils pratiques

 

Songez aux moments où vous vous entraînez. Vous et votre chien risquez de souffrir de maux d'estomac si vous venez de prendre votre dernier repas. Prenez d'abord le temps de digérer.

Vous aimeriez peut-être laisser votre chien boire goulûment de l'eau après votre entraînement, mais il est préférable de le laisser avaler quelques gorgées pour le rafraîchir plutôt que de le laisser boire à sa guise.

Gardez en tête que le soleil et l'humidité accablent les chiens foncés et les chiens au museau court plus rapidement que vous; alors, portez une attention particulière aux signes de déshydratation et de fatigue.

Déceler une blessure

En s'aventurant à l'extérieur, un chien pourrait se blesser aux pattes ou aux membres; guettez donc régulièrement les signes indicateurs d'une blessure suivants:

  • Arrêts fréquents;
  • Claudication;
  • Halètement profond et continu;
  • Fléchissement des jambes;
  • Jappements lorsque vous le prenez ou le déplacez.

Si vous remarquez un seul de ces symptômes, rendez-vous chez le vétérinaire pour vous assurer de régler le problème.

La course à deux peut s'avérer un moment privilégié, à vos yeux comme à ceux de votre chien. Assurez-vous seulement qu'elle reste amusante. Ne faites jamais courir votre chien jusqu'à ce qu'il soit épuisé, et n'oubliez pas de le remercier en le félicitant à maintes reprises, en lui frottant le ventre et en le cajolant.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel