La nourriture à donner à un chien, la quantité à lui donner et la fréquence à laquelle lui donner

Il peut parfois être très facile de laisser son chien prendre trop de poids, surtout s'il a toujours très hâte de manger.

L'obésité est l'un des troubles nutritionnels les plus courants chez les chiens et elle peut avoir de graves conséquences sur leur qualité de vie. Bonne nouvelle! Une fois qu'on a remarqué un surplus de poids, il s'avère assez simple de corriger la situation.

Comment déterminer si votre animal familier présente un surplus de poids?

On définit cliniquement un chien comme étant obèse s'il pèse 20 % de plus que son poids corporel idéal, mais ce n'est parfois pas évident à déterminer à l'oeil nu. Décelez les signes indicateurs d'obésité comme une couche de graisse qui couvre les côtes, un ventre tombant ou une ligne de taille non visible.

Les chiens deviennent obèses pour la même raison que les humains, c'est-à-dire s'ils consomment plus de calories qu'ils n'en dépensent. Toutefois, certaines races comme les beagles, les bassets hounds, les teckels et les labradors ont une prédisposition génétique à prendre du poids et doivent être étroitement surveillés. Les troubles hormonaux, comme un dysfonctionnement thyroïdien ou hypophysaire, peuvent aussi causer l'obésité, tout comme la stérilisation ou la castration, qui peut ralentir le métabolisme de votre animal familier. Il faut donc que vous donniez davantage d'amour et d'attention à votre chien afin de le garder en forme.

Il est toujours recommandé de consulter un vétérinaire, mais vous pourriez d'abord commencer par apporter des changements à la routine actuelle de votre animal. Limitez les gâteries et assurez-vous qu'aucun membre de la famille ne lui donne les restes de table: ils ne sont pas bons pour les chiens de toute façon.

Apporter de petits changements, comme mesurer les portions et donner de plus petits repas, permettra à votre chien d'être comblé sans être trop nourri. N'oubliez pas que les gâteries devraient constituer moins de 10 % de l'apport calorique quotidien de votre animal familier.

Aider votre animal à perdre du poids n'est pas synonyme d'ennui. À ses yeux, cela implique qu'il fera plus de promenades, qu'il jouera plus souvent à «Va chercher» et qu'il apprendra de nouveaux trucs.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel