Rendre le dressage amusant pour votre chiot et pour vous

Dresser un chiot peut demander beaucoup de temps et d'énergie, mais les efforts en vaudront certainement la peine.

Gardez en tête que les moments plus difficiles seront rapidement oubliés au fur et à mesure que votre chiot apprend, et qu'un dressage positif créera un lien indéfectible entre vous. Suivez ces dix conseils pour vous assurer que votre temps est utilisé à bon escient.

  1. Choisissez un lieu exempt au maximum de distractions pour que le chiot puisse concentrer toute son attention sur la tâche à accomplir.
  2. Laissez votre chiot jouer et dépenser de l'énergie avant de commencer la séance. Sinon, il sera difficile de capter son attention.
  3. Limitez la durée des séances de dressage à une période de cinq à dix minutes, plusieurs fois par jour. Si vous vous adaptez à la durée d'attention du chiot qui est très courte, les séances resteront agréables pour vous deux.
  4. Pour que votre chiot apprenne les règles de la maison et qu'il comprenne que l'humain est le maître, il pourrait être avantageux de lui offrir une récompense s'il obéit à un ordre. Par exemple, donnez-lui une gâterie s'il s'assoit lorsque vous le demandez. Ne lui donnez pas la gâterie tant qu'il ne vous a pas obéi. D'abord, demandez-lui de faire des choses simples pendant une courte période. N'oubliez pas: ce n'est qu'un chiot! Lorsque vous donnez des gâteries à votre chiot, rappelez-vous qu'elles devraient constituer moins de 10 % de son apport calorique quotidien, sans quoi elles pourraient mener à une prise de poids et à l'obésité.
  5. Soyez patient. Continuez de montrer à votre chiot ce qu'il doit faire jusqu'à ce qu'il comprenne et félicitez-le ensuite. Si votre aide ne lui suffit pas, il serait bon que vous et votre chiot participiez à des cours de socialisation.
  6. Tâchez de ne pas vous mettre en colère contre votre chiot. Il ne comprendra pas la raison de votre colère et n'apprendra rien d'un tel comportement. Au contraire, il risque d'avoir peur de vous. Lorsqu'il obéit, félicitez-le et récompensez-le d'une caresse ou d'une gâterie.
  7. Utilisez une croquette pour chiots afin de l'inciter à se conduire comme vous le souhaitez. Une fois qu'il comprend et respecte l'ordre, vous pouvez espacer les gâteries, puis finalement cesser de lui en donner.
  8. Soyez ferme et constant. Utilisez toujours les mêmes mots et le même ton lorsque vous lui communiquez un commandement précis. Assurez-vous que les autres membres de la famille font de même.
  9. Lorsque votre chiot n'obéit pas, ne présumez pas qu'il cherche à vous provoquer. Il se peut qu'il ne soit simplement pas encore capable de répondre à l'ordre ou qu'il soit trop distrait.
  10. Terminez chaque séance sur une note positive. Si votre chiot ne maîtrise pas encore un nouveau commandement, reprenez un de ceux auxquels il sait obéir et félicitez-le.
Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel