Les vitamines et la nourriture pour votre animal familier

Saviez-vous que le concept de vitamines est relativement nouveau? La recherche nutritionnelle s'y est intéressée pour la première fois au début des années 1900, lorsque le scientifique polonais Kazimierz Funk créa le terme "vital amines".

Rapidement, les scientifiques du monde entier commencèrent à découvrir leurs effets. Plusieurs études ont montré que vivre d'une alimentation composée exclusivement d'ingrédients purifiés serait impossible, et les scientifiques ont voulu savoir pourquoi. Comme nous le savons aujourd'hui, c'est parce que ce genre d'alimentation ne contient pas vitamines. Lorsqu'on fit cette découverte, les vitamines devinrent le sujet d'une étude mondiale et révolutionnèrent la façon de considérer l'alimentation humaine et animale.

La quantité de vitamines nécessaire à l'organisme est inférieure à la quantité requise d'autres groupes d'éléments nutritifs. Par ailleurs, contrairement aux minéraux, les vitamines sont des substances complexes. Elles se classent en deux catégories: les vitamines liposolubles (les vitamines A, D, E et K) et les vitamines hydrosolubles (les vitamines B et C). L'absorption des vitamines liposolubles et leur utilisation par l'organisme dépendent de la présence de graisses alimentaires et de l'absorption normale des matières grasses.

Comme plusieurs des autres éléments nutritifs précédemment mentionnés, les vitamines agissent avec d'autres vitamines et éléments nutritifs pour nourrir votre animal. Il est donc important d'offrir une alimentation complète qui contient des vitamines et d'autres éléments nutritifs en quantité équilibrée. Le fait d'ajouter des suppléments à une alimentation déjà complète et équilibrée pourrait perturber l'équilibre nutritionnel et entraîner des effets néfastes.

Les vitamines liposolubles

La vitamine A

La vitamine A a fait l'objet de nombreuses recherches dans les domaines de la nutrition animale et de la médecine vétérinaire. La vitamine A contribue de plusieurs manières à la santé et au bien-être des animaux, notamment sur les plans de la vision, de la croissance, du fonctionnement du système immunitaire et de la reproduction. En outre, la vitamine A et son précurseur, le bêta-carotène, ont des propriétés antioxydantes. Le bêta-carotène est la source végétale de la vitamine A; il doit être converti en vitamine dans l'organisme des animaux avant de devenir actif et de pouvoir fournir les propriétés de la vitamine A.

La vitamine D

On considère non seulement la vitamine D (cholécalciférol) comme une vitamine, mais aussi comme une des trois hormones principales contribuant à la régulation du calcium dans l'organisme. Elle a comme fonctions principales de favoriser la minéralisation des os et d'augmenter l'absorption du calcium et du phosphore par l'intestin. L'alimentation peut fournir un apport en vitamine D, et la plupart des espèces peuvent en obtenir après que la peau ait été exposée aux rayonnements ultraviolets du soleil.

La vitamine E

On parle de vitamine E pour décrire une famille de composés chimiques appelés les tocophérols, dérivant des mots grecs signifiant «accouchement» et "porter" afin de faire référence au rôle qu'il joue dans la reproduction. On la connaît aussi pour jouer un rôle d'antioxydant biologique. Les tocophérols sont présents dans les huiles végétales et sont notamment liés aux huiles polyinsaturées obtenues de certaines graines, comme celles du carthame, du germe de blé et de l'huile de soja. Une alimentation révélant une carence en vitamine E pourrait endommager les parois ou les membranes des cellules de l'organisme. La vitamine E est un élément nutritif qui travaille de concert avec d'autres éléments nutritifs et composés (le sélénium, un microminéral et le glutathion, un composé dérivé de l'acide aminé) à titre d'antioxydant afin de réduire le plus possible les dommages causés par l'oxydation sur les cellules.

Certains tocophérols sont plus actifs que d'autres dans l'organisme. La forme alpha est la forme la plus active de la vitamine E du point de vue nutritionnel et est le composé qui permet de respecter les exigences alimentaires de l'animal, lorsqu'ajouté à sa nourriture. L'utilisation de la vitamine E comme agent de conservation implique l'ajout d'un mélange de plusieurs formes de tocophérols afin d'aider à empêcher l'oxydation des matières grasses dans la nourriture. Pour ce faire, la forme de tocophérols la plus utile possède un faible niveau d'activité biologique dans l'organisme et n'est pas considérée comme un élément nutritif dans l'alimentation.

On ne connaît aucun cas d'intoxication lié à l'ingestion d'une quantité même modérément élevée de vitamine E chez les animaux. La nourriture pour chiens commerciale de bonne qualité contient la quantité adéquate de vitamine E pour répondre aux exigences alimentaires des chiens.

La vitamine K

La vitamine K est la dernière des quatre vitamines liposolubles a avoir été découverte. Dans la nourriture, les formes les plus courantes de vitamine K sont la ménadione et la phylloquinone, qui proviennent des plantes feuillues et des légumes-feuilles verts. Cette vitamine joue principalement un rôle dans la coagulation du sang.

Quel rôle ont les vitamines du complexe B?

Les vitamines du complexe B comprennent originalement les vitamines B1, B2, B6, B12 ainsi que celles énumérées un peu plus bas. Seulement une petite quantité de ces vitamines est nécessaire dans l'alimentation quotidienne, et elles sont essentielles à plusieurs fonctions de l'organisme. Même si de tels éléments nutritifs ne produisent pas d'énergie par eux-mêmes, ils sont primordiaux dans le métabolisme des protéines, des glucides et des matières grasses, et produisent ainsi l'énergie nécessaire aux processus organiques. Contrairement aux vitamines liposolubles, les vitamines B ne sont pas emmagasinées dans l'organisme et doivent être consommées chaque jour.

Les vitamines B hydrosolubles comprennent:
  • la thiamine (B1)
  • la niacine
  • la riboflavine (B2)
  • l'acide pantothénique
  • la pyridoxine (B6)
  • la biotine
  • la vitamine B12
  • la choline
  • l'acide folique
  • l'inositol

La vitamine C

La vitamine C (acide ascorbique) est aussi une vitamine hydrosoluble et son rôle métabolique principal dans l'organisme de tous les mammifères est lié à la synthèse et à la production de collagène. L'acide ascorbique est essentiel à l'alimentation des humains, des autres primates et des cochons d'Inde, mais les chiens n'ont besoin d'aucun apport en vitamine C alimentaire puisqu'ils la produisent eux-mêmes.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel